Celyad va lancer un essai clinique aux USA avec le CYAD-02

©Photo News

La biotech wallonne Celyad a décroché une autorisation de la FDA pour entamer un essai clinique de phase I avec le CYAD-02, un candidat pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et du syndrome myélodysplasique (MDS).

La biotech wallonne Celyad spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T va pouvoir entamer des essais cliniques aux Etats-Unis pour le CYAD-02. L'autorités sanitaire américaine, la FDA, a accepté la demande d’IND ("Investigational New Drug") déposée en ce sens.

La société prévoit de commencer le recrutement des patients d'un essai de phase 1 à doses croissantes évaluant l'innocuité et l'activité clinique de CYAD-02 avec une chimiothérapie de pré-conditionnement pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et du syndrome myélodysplasique (MDS) début 2020.

Procédé OptimAb

Cette IND prend en compte l’utilisation du procédé OptimAb qui pourra aussi être utilisé pour le CYAD-01. Ce procédé, accepté par la FDA et son équivalent belge, la FAMHP, permet d'obtenir un produit enrichi en cellules T avec un état de différentiation précoce proche de celui des cellules mémoire tout en maintenant le haut niveau de fiabilité de production requis pour soutenir le développement clinique, explique Celyad.

Elle prévoit de traiter le premier patient utilisant le procédé OptimAb pour le CYAD-01 dans l'étude de phase 1 DEPLETHINK en août 2019.

"Aujourd'hui il s’agit d’un événement marquant puisque nous annonçons que la FDA a accepté notre demande d’IND (Investigational New Drug) pour commencer les essais cliniques de notre candidat CAR-T de nouvelle génération, CYAD-02, et que la FDA et la FAMHP ont accepté notre proposition d'utiliser notre nouveau procédé de production exclusif OptimAb pour CYAD-01 et CYAD-02", s'est félicité Filippo Petti, CEO de Celyad  dans un communiqué.

D’autre part, la biotech compte aussi augmenter la puissance du traitement CAR-T NKG2D pour potentiellement approfondir l'ampleur, la fréquence et la durée des réponses cliniques pour le programme clinique visant la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et le syndrome myélodysplasique (MDS).

La biotech fera le point sur la mise à jour de son programme de recherche et de développement ce mardi à 14h via une conférence téléphonique.

Lire également

Publicité
Publicité