Publicité

Débuts boursiers calamiteux pour Sequana Medical

La première cotation de Sequana Medical, lundi, sur Euronext Bruxelles. ©Mathieu Paternoster

En moins de trois séances, l'action de la "medtech" Sequana Medical a chuté de plus de 20%. Son offre en souscription n'avait déjà pas attiré les foules.

Les premiers pas en Bourse de Sequana Medical sont pour le moins décevants pour ne pas dire désastreux. Après avoir touché un plus haut à 9 euros en début de séance lors de son premier jour de cotation lundi dernier, l’action n’a pas arrêté de baisser ensuite. Recul de 0,9% lundi en clôture, chute de 11,4% mardi et nouvelle chute de 10,2% ce mercredi à mi-séance à 6,7 euros. En moins de trois jours, le titre a ainsi perdu plus de 20%.

L’offre en souscription publique (IPO) de Sequana Medical avait déjà laissé beaucoup d’investisseurs de marbre. La "medtech" n’a en effet levé, au final, que 7 millions d’euros sur un total de 27,5 millions, le solde (20,5 millions) étant déjà garanti, notamment, par des actionnaires existants.

Preuves que cette opération fut un demi-échec ou un succès modeste, en politiquement correct : le prix final a été fixé dans le bas de la fourchette à 8,5 euros et il ne fut pas question de sursouscription (demande qui dépasse l’offre).

Evidemment, on peut se demander qui vend déjà maintenant et à perte par rapport au prix de souscription. En général, dans ce type d’opération, les actionnaires pré-existants s’engagent à ne pas céder leurs actions pendant une période de plusieurs mois.

Quoi qu’il en soit, l’absence de succès de foule lors de l’IPO et la chute de l’action ne constituent pas un signal positif pour attirer d'autres biotechs sur Euronext Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité