Échec pour l'essai clinique d'Asit Biotech

L'objectif principal de l'étude menée par Asit Biotech consistait en la réduction absolue de 0,30 du score combiné des symptômes et des médicaments (CSMS) dans le groupe traité par rapport au groupe placebo pendant le pic de la saison pollinique. Mais, les résultats de l'étude ont montré une réduction absolue de 0,15 du CSMS. ©Jonas Roosens

L’étude de Phase III du produit phare d’Asit Biotech dans le traitement de l’allergie aux pollens de graminées n’a pas atteint son objectif principal. La cotation de l'action suspendue vendredi reprend ce lundi.

Asit Biotech , dont la cotation a été suspendue vendredi, signale ce lundi que son étude de phase III testant le gp-Asit+ dans le traitement de l’allergie aux pollens de graminées n’a pas atteint son objectif principal.

L'objectif principal de l'étude consistait en la réduction absolue de 0,30 du score combiné des symptômes et des médicaments (CSMS) dans le groupe traité par rapport au groupe placebo pendant le pic de la saison pollinique.

Les résultats de l'étude ont montré une réduction absolue de 0,15  du CSMS au pic de la saison pollinique et une réduction absolue de 0,18 du CSMS pendant toute la saison des pollens de graminées, ce qui se traduit par un effet thérapeutique de 7,4% et 9,8% respectivement, contre 20% attendu.

3,8 millions dans les caisses

"Nous analyserons les données plus en détail, évaluerons les meilleures options pour la société et communiquerons avant la fin de l'année", a indiqué Michel Baijot, le CEO d’Asit Biotech.

Au 24 novembre 2019, la société disposait d’une trésorerie de 3,8 millions d’euros.

La cotation de l'action reprendra ce lundi à 9h.

Lire également

Publicité
Publicité