Feu vert à Asit Biotech pour lever des fonds

©Jonas Roosens

Les actionnaires d'Asit Biotech ont donné leur accord pour l'émission d’obligations convertibles pour un montant compris entre 9 et 12 millions d'euros alors que les caisses se vident dangereusement.

On risquait bientôt de voir la couleur du fond du coffre-fort d’Asit Biotech . Selon un rapport dressé en mai dernier, la biotech spécialisée dans l’immunothérapie dans le traitement des allergies, affirmait que si elle ne levait pas de nouveaux fonds tout en maintenant ses activités actuelles, elle pourrait manquer de trésorerie à compter de la fin du mois de juillet 2019!

"Dans les 12 mois à compter du présent rapport, le besoin en fonds de roulement de la société pourrait atteindre 12 millions d’euros. Asit a besoin d’un minimum de 9 millions d’euros pour finaliser l’étude de phase III en cours", peut-on y lire. Pour rappel, cette phase III vise son produit phare le gp-Asit+, un traitement d’immunothérapie visant les allergies aux pollens de graminés.

Emission d'obligations convertibles

Lors d’une assemblée extraordinaire qui s’est tenue le 28 juin, les actionnaires ont donné leur feu vert pour l’émission d’obligations convertibles pour un montant compris entre 9 et 12 millions d’euros par le biais d’un placement privé et de bons de souscription. "Compte tenu du succès attendu de la souscription de ces obligations, la société devrait disposer des ressources financières suffisantes pour soutenir son développement jusqu’au troisième trimestre 2020", affirme Asit dans un communiqué.

Elle signale, par ailleurs, que sa transformation de société de R&D en une société de développement clinique avance et confirme que l’étude clinique de Phase III du gp-ASIT+™ dans la prévention des rhinites allergiques dues aux pollens de graminées est en bonne voie, dans la mesure où les données hebdomadaires du European Aeroallergen Network de l’Université de Vienne ont indiqué le début de la saison du pollen dans les 70 centres.

Lire également

Publicité
Publicité