Galapagos lève 300 millions de dollars

©nasdaq

Dans la foulée des résultats positifs engrangés par le filgotinib, Galapagos a décidé de remplir ses caisses pourtant déjà bien garnies.

Capitalisant sur les résultats prometteurs de la phase III d’un essai clinique concernant le filgotinib annoncés mardi, Galapagos a décidé de lever des fonds.

C’est aux Etats-Unis que la biotech a sollicité les investisseurs via une offre publique de certificats d’actions (ADS). Elle a proposé quelque 2.575.107 actions nouvelles sous la forme d’ADS au prix unitaire de 116,50 dollars ce qui doit lui rapporter 300 millions de dollars. Fin juin, sa trésorerie dépassait le milliard d’euros à 1.067 millions.

Galapagos a également accordé aux banques en charge de l’opération une option pour acquérir 386.266 ADS supplémentaires représentant 15% de l’offre globale. L’opération devrait être bouclée le 17 septembre.

Mercredi, le titre a clôturé sur un bond de 17,6% à 104,55 euros suite aux résultats positifs de la phase III de son essai clinique FINCH 2. Le filgotinib a démontré son efficacité et sa sécurité dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Galapagos et MorphoSys ont, par ailleurs, annoncé la fin de la période d’attente imposée dans le cadre de l’accord de licence mondial conclu avec Novartis le 19 juillet. Il porte sur le développement et la commercialisation du programme MOR106 visant les maladies inflammatoires.

Lire également

Publicité
Publicité