Galapagos renforce sa collaboration avec le Canadien Fibrocor

Galapagos va entrer dans le capital de la société canadienne Fibrocor. ©Bloomberg

Galapagos reçoit une option exclusive pour commercialiser quatre programmes visant la fibrose développés par Fibrocor. La biotech belge entre dans le capital de cette dernière et va siéger au conseil d’administration.

Galapagos et Fibrocor ont décidé d’étendre leur collaboration qui remonte à janvier 2019. Basée au Canada et non cotée, Fibrocor est spécialisée dans le développement de thérapies spécifiques aux tissus pour traiter les maladies fibrotiques des reins, du foie, des poumons et d'autres organes.

A l’époque, leur collaboration portait sur un programme d'inhibition de petites molécules axé sur une cible fibrotique non divulguée. Aujourd’hui, le nouvel accord permettra à Galapagos de recevoir une option exclusive pour prendre en licence quatre programmes supplémentaires visant également la fibrose.

La biotech pourra lever l’option lorsque les cibles auront été validées et quand les programmes auront atteint le stade de la "lead optimization" comme indiqué dans un communiqué. Après cela, Galapagos prendra en charge la suite du développement de ces derniers.

Pas de chiffres

En échange des droits de commercialisation mondiaux accordés à la biotech belge, Fibrocor recevra une compensation et percevra un montant pour la levée de l’option, des paiements d’étape et des royalities.

Dans le cadre de cette transaction, Galapagos prendra également une participation dans Fibrocor et occupera un siège dans son conseil d’administration.

La société ne donne aucun chiffre concernant l’extension de cet accord.

Lire également

Publicité
Publicité