Iteos Thérapeutics, la biotech carolo qui lève 64 millions d'euros

Michel Detheux, CEO iTeos Therapeutics ©Thierry du Bois

La biotech carolo Iteos Therapeutics a décidé de partir à la conquête américaine. Elle lève des fonds pour notamment s'installer à Boston.

Les développements spectaculaires d'Iteos Therapeutics ont déjà été vantés. Aujourd'hui la biotech de Gosselies active dans la recherche sur l'immunothérapie cancéreuse annonce qu'elle lève 75 millions de dollars (64 millions d'euros). Objectif: créer une filiale à Boston, la Mecque américaine du secteur pharmaceutique, et poursuivre son développement.

Six ans après sa fondation, la biotech signe donc l'une des plus grandes levées de fonds privés du secteur biotech belge. Les investisseurs viennent des quatre coins du monde, preuve que la réputation d'Iteos traverse les frontières. Parmi les nouveaux investisseurs, on retrouve HBM Partners, 6 Dimensions Capital et Curative Ventures. Les investisseurs existants ont également participé à cette ronde.

La société avait débuté en 2012 avec un capital de départ de 3 millions d'euros issu de Fund + (le fonds de Désiré Collen, ex-Thrombogenics), Pierre Drion (ex-CEO de Petercam) et le Ludwig Institute for Cancer Research. Ce capital a été complété par un subside à la recherche de 6 millions d'euros émanant de la Région wallonne. En quelques années l'équipe a grandi passant des 4 scientifiques fondateurs à une quarantaine de personnes.

Il y a un an, la direction d'Iteos Therapeutics avait déjà annoncé son intention de procéder à une augmentation de capital afin de soutenir les projets de développements, sans autre précision. Elle indique dans son communiqué du jour que la levée de fonds permettra l'avancement de plusieurs programmes prometteurs d'immuno-oncologie. La société anticipe ainsi le lancement de deux tests cliniques de ses molécules, l'un cette année et l'autre l'année prochaine. 

Quant à une implantation à Boston, le CEO d'Iteos Therapeutics, Michel Detheux, explique ne pas pouvoir ignorer le marché américain. "Il faut y être présent. Les grandes sociétés le sont tout comme les investisseurs aux poches bien fournies." Le site belge gardera toutefois son importance dans le développement prometteur des solutions de traitement du cancer.   

Enfin, notons que s'il y a un an Iteos Therapeutics était vu parmi les candidats potentiels à une entrée en Bourse, cette levée de fonds semble reporter cette éventualité.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect