Kiadis lève 23 millions via un placement privé

©Kiadis

La biotech néerlandaise Kiadis a offert une décote de 21% pour convaincre des investisseurs institutionnels de lui apporter 23,4 millions contre des actions nouvelles.

Après Bone Therapeutics la semaine dernière, c’est au tour de la biotech néerlandaise Kiadis Pharma cotée sur Euronext Bruxelles de lever des fonds.

L’opération est, ici, plus classique et nettement moins complexe que celle de la biotech de Gosselies.

Spécialisée dans l’immunothérapie cellulaire visant le traitement de cancers du sang et de maladies sanguines héréditaires, Kiadis a levé 23,4 millions d’euros. L’opération a pris la forme d’un placement privé accéléré de 2,6 millions d’actions nouvelles auprès d’investisseurs institutionnels. La taille du placement correspond à 14,8% du nombre de titres existants de Kiadis avant l’opération.

Belle décote

Le prix de souscription de 9 euros représente une décote de 21% par rapport au cours de clôture de 11,40 euros lundi soir. L’offre a été sursouscrite.

"Ce montant de 23,4 millions d’euros permettra de financer la société jusqu’au second semestre 2019 et donc bien après le feu vert européen potentiel et le lancement potentiel de l’ATIR101 en Europe" a souligné Arthur Lahr, CEO de Kiadis Pharma. La biotech a levé plus de 60 millions d’euros en 10 mois.

L’ATIR101, est le produit-phare de Kiadis. Il vise à limiter les risques associés à la transplantation de cellules souches chez des patients atteints d'un cancer du sang.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content