L'OPA de Novo Nordisk "sous-évalue fondamentalement" Ablynx

Le groupe danois Novo Nordisk a essuyé une fin de non-recevoir d'Ablynx à son offre de 30,5 euros par action. Pour la biotech belge, cette offre la "sous-évalue fondamentalement".

Le groupe danois Novo Nordisk a proposé de racheter la biotech belge Ablynx pour 30,5 euros par action consistant en un paiement cash de 28 euros et un droit ("contingent value right") de 2,5 euros par action. Devant le refus apposé par Ablynx à cette offre formulée le 22 décembre, le géant pharmaceutique a décidé de la rendre publique. Elle valorise la biotech à 2,6 milliards d’euros.

Pas la première offre

Jour noir pour les "shorteurs" sur Ablynx

Si les offres formulées par Novo Nordisk ne peuvent que ravir certains actionnaires particuliers de la biotech belge, elle va faire beaucoup de dégâts dans les rangs de certains spéculateurs. Les explications dans cet article

Novo Nordisk révèle qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Le 7 décembre, il a proposé un rachat au prix de 26,75 euros par action. Il a été rejeté par le conseil d’administration d’Ablynx du 14 décembre. Le géant danois affirme ensuite avoir essayé d’entamer le dialogue avec sa cible, sans succès.

Le 22 décembre il a donc formulé une nouvelle offre de 30,5 euros, rejetée un jour plus tard. Elle représente une prime de 60% par rapport au cours de Bourse du 6 décembre (veille de la première offre) et de 66% par rapport au cours moyen sur trois mois de 18,39 euros. Encore une fois, Ablynx a refusé de mener des discussions, explique Novo Nordisk. Le 5 janvier les deux CEO se sont rencontrés sans plus de succès.

Exercice des droits

La dernière offre de 30,5 euros qui est plus élevée de 14% que la première consiste donc en 28 euros par action et 2,5 euros sous la forme de droits. Ceux-ci seront versés aux actionnaires rapidement après la réalisation de deux événements:
• quelque 0,5 euro lorsque le partenaire d’Ablynx pour le vobarilizumab aura décidé d’exercer son option de prise en licence du produit
• 2 euros lors du lancement de la phase III de l’essai clinique du ALX-0171.

Les ambitions de Novo Nordisk

Spécialisée dans le traitement du diabète, Novo Nordisk n’est pas un inconnu pour Ablynx dans la mesure où les deux sociétés collaborent ensemble depuis 2015 et ont mis en place plusieurs partenariats. L’ambition du groupe danois est notamment d’intégrer le caplacizumab d’Ablynx visant le traitement d’une maladie rare du sang, le purpura thrombocytopénique thrombotique, dans sa franchise en hématologie. Il a l’intention de conserver Ablynx en tant que centre d’excellence global des anti-corps, le site de Gand devenant une part importante dans l’organisation recherche et développement du groupe.

Sous-évalue fondamentalement

A la fin de son communiqué, le Danois invite encore une fois le conseil d’administration d’Ablynx à s’engager dans une transaction négociée pour le bénéfice de tous les "stakeholders".

Mais dans un communiqué publié lundi midi, Ablynx réitère son refus et estime que l'offre de Novo Nordisk la "sous-évalue fondamentalement".  Vous le trouverez ici. Ablynx a clôturé en hausse de 45,28% à 30,80 euros à la Bourse de Bruxelles ce lundi.

Le hasard du calendrier fait que son CEO Edwin Moses doit faire une présentation ce 8 janvier aux Etats-Unis dans le cadre de la 36e conférence annuelle sur la santé organisée par JP Morgan.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés