La biotech Kiadis a levé 28 millions d'euros

©Kiadis

Kiadis a lancé un placement privé d'actions nouvelles qui lui a permis de récolter 27,6 millions d'euros.

La biotech Kiadis spécialisée dans le domaine des greffes de moelle osseuse a lancé, jeudi soir, un placement privé d’actions nouvelles afin de lever 25 millions d’euros. Comme souvent dans ce genre d’opération, les actionnaires existants ne jouiront pas d'un droit de préférence.

Au final, la société néerlandaise cotée à Bruxelles aura récolté 27,6 millions d'euros via l'émission de 3.684.200 actions nouvelles à un prix unitaire de 7,5 euros l'action. Cela représente 15% du capital émis par la biotech avant le placement. 

Après le rachat de la société américaine CytoSen Therapeutics annoncé le 17 avril et approuvé dernièrement en assemblée extraordinaire, Kiadis utilisera les fonds récoltés à deux fins.

Poursuivre le développement de l’ATIR101, son produit phare, et préparer sa commercialisation potentielle en Europe d’une part. Et développer le pipeline des produits de CytoSen d'autre part. Cette dernière a développé une plate-forme exclusive de cellules tueuses naturelles (NK) afin de permettre une thérapie par ces cellules dotée d'un potentiel anticancéreux étendu.

Les actions nouvelles ont été proposées à des investisseurs institutionnels via la procédure de livre d’ordre accéléré. .

Lire également

Publicité
Publicité