La voie se dégage pour Galapagos aux USA, le titre atteint de nouveaux sommets

©BELGAIMAGE

Galapagos pourra déposer plus tôt que prévu la demande de commercialisation du filgotinib aux Etats-Unis pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde. Le titre grimpait de près de 7% en matinée.

Ce mardi matin, l’action Galapagos a grimpé de près de 7% touchant un nouveau plus haut historique en séance à 122,5 euros. La biotech belgo-néerlandaise et son partenaire Gilead ont annoncé, avant l’ouverture des marchés, qu’après des discussions avec l'autorité sanitaire américaine, la FDA, il leur était désormais possible de déposer, cette année encore, une demande de commercialisation du filgotinib aux Etats-Unis pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde.

Une excellente nouvelle dans la mesure où la FDA devait attendre initialement les résultats de l’étude Manta pour prendre position sur ce dossier. Cet essai clinique en cours se penche sur l’effet du filgotinib sur les testicules et les paramètres du sperme.

"Nous pouvons présenter le traitement au régulateur sans devoir attendre la fin de l’étude Manta, soit uniquement avec les données dont nous disposons aujourd’hui", s'est félicité Onno van de Stolpe, le CEO de Galapagos.

Obstacle levé

"La décision de la FDA d’accepter les données actuellement disponibles pour le filgotinib lève un gros obstacle sur le chemin de Galapagos", note pour sa part Asthika Goonewardene de Bloomberg Intelligence. "Le lancement aurait pu être retardé s’il avait d’abord fallu attendre les résultats de l’étude Manta qui recrute des patients très lentement."

Avec un calendrier désormais fixé au niveau du marché américain pour le filgotinib, une dernière incertitude se trouve levée, soulignent également Sandra Cauwenberghs et Lenny Van Steenhuyse de KBC Securities. Mais, pour eux, il demeure toutefois une zone d’ombre sur l’étude Manta. La FDA va-t-elle attendre les résultats complets, prévus pour 2021, ou se contentera-t-elle des données provisoires disponibles fin 2019?

Ventes attendues fin 2020

Nous pouvons présenter le traitement à la FDA sans devoir attendre la fin de l’étude Manta, soit uniquement avec les données dont nous disposons aujourd’hui.
Onno van de Stolpe
CEO de Galapagos

Une fois que le dossier de demande de mise sur le marché a été déposé, la FDA dispose de 60 jours pour l’accepter ou pas. Elle dispose, ensuite, de 10 mois pour se prononcer. "Les premières ventes modestes aux Etats-Unis peuvent donc être attendues pour fin 2020", anticipent les analystes qui ont revu leur modèle en fonction de celles-ci. Cela les a mené à relever leur objectif de cours à 128 euros contre 124 euros avant, tout en maintenant leur recommandation à "acheter".

Un conseil quasi unanime parmi les 15 brokers qui suivent la valeur, à l’exception de Goldman Sachs ("neutre "; 108 euros). L’objectif de cours moyen s’élève à 123,9 euros, soit à une encablure du cours actuel de 122 euros. Trois brokers visent jusqu’à 140 euros.

Encore du neuf en 2019

De nouvelles informations sur le filgotinib sont attendues au cours du second semestre de cette année, rappellent les analystes de KBC Securities. Le dépôt du dossier auprès des autorités européennes devrait intervenir dans les six prochains mois, tout comme les résultats de la phase II dans le syndrome de Sjörgen et le lupus cutané. Une phase III pour le traitement de l'arthrite psoriasique devrait également être lancée.

Lire également

Publicité
Publicité