Le CEO et fondateur d'Acacia Pharma démissionne

Julian Gilbert (deuxième en partant de la droite) lors de la première cotation d'Acacia Pharma à Bruxelles. ©EURONEXT

Le Dr Julian Gilbert, fondateur et directeur général d'Acacia Pharma, se retire. Ce départ intervient après des déboires qui ont entraîné une dégringolade de l'action en Bourse.

On dirait bien que les déboires rencontrés par Acacia Pharma dans le processus de production de son produit vedette, le Barhemsys (un anti-vomitif et un anti-nauséeux), ait coûté la tête à son fondateur et actuel CEO, le docteur Julian Gilbert.

Michael Bolinder, nouveau CEO d'Acacia Pharma.

A moins que cela ne soit que pure coïncidence. Toujours est-il que ce dernier a annoncé sa démission en tant que directeur général et comme membre du conseil d’administration de la biopharma. Il quittera ses fonctions à la fin du mois et sera remplacé par le directeur commercial Michael Bolinder qui rejoindra le conseil d’administration.

"Ce changement est le résultat d’un exercice de planification de la relève entrepris par le conseil au cours de la dernière année et montre que l’objectif principal du groupe sera la commercialisation du Barhemsys sur le marché américain", explique Acacia Pharma dans un communiqué.

Dégringolade de l'action

On se souviendra que l’an dernier, la demande de commercialisation de ce produit aux Etats-Unis avait été recalée en raison de déficiences constatées dans la production de son principe actif, ce qui avait entraîné un effondrement de l’action à la Bourse de Bruxelles. Une deuxième tentative avait échoué.

Acacia s’est finalement tournée vers un autre sous-traitant. En concertation avec la FDA, une nouvelle demande de mise sur le marché sera déposée au troisième trimestre. Depuis lors, l'action a entamé une remontée spectaculaire.

Lire également

Publicité
Publicité