Le Myring de Mithra en bonne voie aux USA

©IMAGEGLOBE

L'anneau vaginal développé par Mithra, le Myring, a vu son dépôt de dossier être accepté par les autorités sanitaires américaines (FDA).

Mithra qui développe des produits destinés à la santé féminine comme le Donesta (ménopause) et l’Estelle (contraceptif) avance avec le Myring, un anneau vaginal de contraception.

Le dépôt de la demande abrégée de nouveau médicament faite par Mayne Pharma son partenaire pour la commercialisation du Myring aux Etats-Unis a été accepté par les autorités sanitaires américaines (FDA). Cette acceptation est une étape réglementaire importante souligne Mithra dans un communiqué dans la mesure où elle reconfirme le parcours conduisant au lancement du produit candidat au premier semestre 2019.

L’accord exclusif à long terme d’octroi de licence et d’approvisionnement passé avec Mayne Pharma a été annoncé en 2017. Outre un acompte de 2,4 millions d’euros déjà reçu, Mithra est éligible pour d’autres paiements d’étape d’au moins 7,6 millions entre l’approbation par la FDA et le lancement commercial du produit, rappelle la biotech.

Le Myring est un dispositif de contraception hormonale intravaginal actif sur une période de trois semaines développé dans le but d’être totalement bioéquivalent avec le Nuvaring de Merck. Les ventes du Nuvaring aux Etats-Unis pour les douze mois se terminant le 31 janvier 2018 étaient au total d’environ 830 millions de dollars.

.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n