Le sort d'Asit Biotech entre les mains du tribunal

Asit Biotech attend la réponse de la justice pour sa demande de réorganisation judiciaire. ©David Plas

Asit Biotech a introduit, le 20 janvier dernier, une nouvelle demande de réorganisation judiciaire auprès du tribunal de l'entreprise de Liège. Mardi matin, la cotation de l'action a été suspendue.

La cotation de l’action Asit Biotech a été suspendue mardi matin a annoncé la FSMA, et ce à la demande de la société et dans l’attente de la publication d'un communiqué de presse. On le sait, la biotech traverse des moments très difficiles après le constat d’échec, en novembre dernier, de la phase III de son produit-phare, le gp-Asit, visant le traitement des allergies aux pollens de graminées.

Dans ce contexte, la société liégeoise a décidé de réduire drastiquement la voilure au niveau de ses effectifs et de restructurer son endettement. Elle examine également les options stratégiques tout en sachant que, fin 2019, sa trésorerie s’élevait à 3,7 millions d’euros.

Un partenariat permettant de financer la poursuite de son développement ou d’acquérir des actifs de la société apporterait une valeur ajoutée à ses actionnaires, précisait-elle en décembre. Dans un premier temps, elle a introduit le 19 décembre une demande de réorganisation judiciaire auprès du tribunal de l’entreprise de Liège, une demande qui avait été jugée incomplète. Elle a donc introduit une nouvelle requête le 20 janvier.

Cette procédure permet de préserver, sous le contrôle du tribunal, la continuité ou une partie de l'activité de l'entreprise lorsque celle-ci est en difficulté et ne parvient pas à rembourser ses créanciers, en lui donnant un délai pour trouver une solution. C’est probablement la publication imminente de la décision du tribunal qui a nécessité la suspension de cotation décidée ce mardi matin.

Lire également

Publicité
Publicité