Les portes du Moyen-Orient s'ouvrent pour l'Estelle de Mithra

François Fornieri, CEO de Mithra ©Debby Termonia

Mithra signe un accord avec Itrom pour la commercialisation de l'Estelle au Moyen-Orient. L'accord représente une valeur pouvant atteindre 55 millions d'euros.

Nouvel accord de commercialisation pour le contraceptif oral Estelle de Mithra . La société biotech liégeoise annonce la signature d'un troisième partenariat au Moyen-Orient avec Itrom Pharmaceutical Group, une société située dans les Émirats arabes unis.

69 millions
d'euros
Au total, les contrats signés entre Mithra et Itrom représentent une valeur d’au moins 69 millions d'euros.

L'accord, qui porte sur une durée de 20 ans, représente une opération d’une valeur pouvant atteindre 55 millions d'euros, indique Mithra dans son communiqué. Il permettra aussi la commercialisation de ce contraceptif oral contenant 15 mg d’Estetrol et 3 mg de drospirénone dans des pays tels que l'Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Koweït, le Qatar, le Sultanat d’Oman, le Liban et la Jordanie. Dans ces pays, le marché des contraceptifs oraux combinés est estimé à 30 millions d'euros.

Itrom et Mithra ne sont pas des inconnus l'un pour l'autre. Leur collaboration a été initiée en février 2018 pour la commercialisation de son anneau vaginal, Myring. En dernier, ils signaient un nouvel accord pour la commercialisation du traitement hormonal Tibelia et de la pilule Daphne Continu. Au total, ces contrats représentent une valeur d’au moins 69 millions d'euros.

Mithra continue donc la conclusion d'accords commerciaux pour son contraceptif à travers le monde. Il reste toutefois encore un accord très attendu pour la commercialisation de l'Estelle aux États-Unis. Fin janvier, la biotech avait annoncé qu'Estelle avait obtenu des premiers résultats positifs pour l’étude de phase III aux États-Unis et au Canada. Il avait atteint avec succès le critère d’efficacité principal.   

Pour l'heure, Mithra enregistre des partenariats pour la distribution de l'Estelle en Europe, en Russie (via Gedeon Richter), au Japon, dans les pays d'Asie du Sud-est, au Brésil, au Canada, en Afrique du Sud et en Corée du Sud via Fuji Pharma, Libbs, Searchlight Pharma, Adcock Ingram et Hyundai Pharm. 

Lire également

Publicité
Publicité