Mithra assure ses arrières pour soutenir sa métamorphose

L'année 2020 s'annonce cruciale pour la société de François Fornieri qui va se transformer en biotech commerciale.

La biopharma liégeoise Mithra a conclu un accord de financement flexible de 50 millions d'euros qui doit lui permettre de consolider sa transition vers une société commerciale.

Début mars, à l’occasion de la publication de ses résultats annuels, Mithra signalait qu’elle examinait plusieurs options de financement afin de soutenir sa stratégie de croissance et renforcer son bilan. Il pouvait s’agir, entre autres, d’un financement non dilutif, d'une opération structurée sur base de fonds propres, d’une valorisation des branches d’activités ou d’une combinaison de ces options.

50 millions
d'euros
Mithra a conclu un accord de financement flexible portant sur un maximum de 50 millions d'euros.

Avec une trésorerie de 49,7 millions d’euros fin 2019, alors que les coûts opérationnels s’élevaient cette année-là à 74 millions d’euros, le besoin d’un ballon d’oxygène se faisait de plus en plus sentir. Au moins, le temps de réaliser la transition en une biotech commerciale.

Cette année sera en effet cruciale pour la biopharma liégeoise spécialisée dans la santé féminine. Au programme, le lancement commercial de l’anneau contraceptif Myring sur les trois plus gros marchés mondiaux et la production de la pilule Estelle en vue de sa commercialisation prévue pour 2021.

Flexibilité

C’est dans ce contexte que Mithra a annoncé, ce vendredi matin, avoir conclu un accord d’engagement de capital avec LDA Capital, un fonds spécialisé dans les sciences de la vie.

Un accord dont la principale qualité est la flexibilité. Via des options de vente de nouvelles actions, Mithra pourra, sans trop diluer les actionnaires existants, lever des fonds pour un maximum de 50 millions d’euros sur trois ans au gré de ses besoins.

Un matelas bienvenu au moment où les marchés sont en proie à une très forte volatilité rendant leur accès délicat pour les levées de fonds des biotechs. LDA Capital ne pourra pas détenir plus de 4,9% des actions Mithra, prévoit également cet accord.

Les autres options de financement potentielles évoquées plus haut restent d’actualité.

Visibilité accrue

"Cette construction fournit à Mithra un tampon qui reconstitue la trésorerie. Elle soutient l’entreprise de sa phase de recherche et développement vers une étape commerciale avec des produits comme l’Estelle et le Myring qui se rapprochent d'un lancement potentiel aux États-Unis", résument les analystes de KBC Securities qui saluent l’opération.

"Cet accord de financement permet d’accroître la visibilité de manière flexible."
Benoit Louage
Analyste chez Degroof Petercam

Ils restent à l’achat sur la valeur avec un objectif de cours inchangé de 35,5 euros.

"Cet accord de financement permet d’accroître la visibilité de manière flexible", ajoute, de son côté, Benoit Louage de Degroof Petercam ("acheter"; 37 euros). L’analyste ajoute que l'accord supporte la stratégie de croissance de la société dans le développement clinique du Donesta et du PeriNesta et la commercialisation potentielle d'Estelle au premier semestre 2021.

Lire également

Publicité
Publicité