Placement de Celyad: "Tout se déroule comme prévu"

Annoncé mardi soir, le placement privé de 1,8 million d'actions de Celyad n'est toujours pas bouclé. Un délai anormalement long pour ce type d'opération. Auprès de la biotech wallonne, on se veut rassurant.

Alors que l’annonce du placement privé de Celyad remonte à mardi soir, il n’est toujours pas bouclé au moment d’écrire ces lignes. Ce qui est assez inhabituel dans la mesure où, en général, ce genre d’opération ne dure guère plus que quelques heures.

La dernière fois qu’un placement privé d’une biotech belge a tiré en longueur, ce fut pour être finalement annulé. Rappelez-vous, le partenaire russe de Bone Therapeutics lui a fait faux bond alors que l’augmentation de capital était lancée. Elle a dû l’annuler et trouver une nouvelle source de financement via des obligations convertibles.

Du côté de la biotech de Mont-Saint-Guibert on se veut rassurant. "Tout se déroule comme prévu" nous a affirmé Nicolas Van Hoecke le responsable des relations presse de Celyad.

Rassurant mais peu disert. On n’en saura pas plus sur le raisons de la durée plus longue que d’habitude de ce placement, ni sur son issue potentielle. Ce retard est-il du aux effets indésirables sérieux (grade 4 et 5) constatés sur quatre patients (sur 20) qui sont actuellement testés avec le produit-phare de la biotech? Mystère...

Il faudra donc attendre un communiqué de l’entreprise pour découvrir si l’opération a été un succès ou si elle a rencontré des difficultés pour convaincre des investisseurs. En attendant, la cotation de l'action reste suspendue.

Quelle décote?

Le placement privé de Celyad organisé aux Etats-Unis et en Europe porte sur 1,8 million d’actions nouvelles. Si l’on se base sur le dernier cours de l'action de 26,22 euros qui affichait un recul de plus de 6% auquel on ajoute une décote tout-à-fait hypothétique (c’est à l’ampleur de la décote accordée que l’on peut mesurer le succès d’une telle opération) de 10%, on arrive à un prix de 23,6 euros. L’opération devrait donc permettre à Celyad de lever dans les alentours de 42 millions. Mais ce chiffre est purement indicatif dans la mesure où la décote pourrait être plus élevée...voire moins.

Lors du placement réalisé par Curetis en avril dernier la décote atteignait 19%. Pour celui de MDxHealth, elle s'est élevée à 12%.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content