Spécialiste du coeur artificiel, la "medtech" Carmat lève des fonds

©Carmat

La société française Carmat, cotée sur Euronext Paris, a récolté 60 millions d'euros via un placement privé réalisé avec une décote de 11%.

La société française Carmat , qui développe un coeur artificiel total, a annoncé ce jeudi avoir levé un montant total de 60 millions d'euros, lui permettant de couvrir ses besoins jusqu'à la mi-2021.

L'opération, dont le lancement a été annoncé mercredi, a été souscrite à un prix de 19 euros par action, représentant une décote d'environ 11% par rapport au cours de clôture mercredi, et de 16% par rapport à la moyenne des cours pondérée par les volumes de l'action des 5 dernières séances de bourse.

Plus de 3,1 millions d'actions ordinaires nouvelles ont été émises au profit d'investisseurs spécialistes et stratégiques, précise la société.

Perte de 24 millions d'euros

Combinée à la trésorerie actuelle de la société, cette levée de fonds "devrait permettre à Carmat de mener à bien ses objectifs stratégiques et de couvrir ses besoins en fonds de roulement jusqu'à mi-2021."

La levée de fonds permettra notamment de finaliser l'étude pivot de Carmat, en accélérant le recrutement de nouveaux patients dans les centres existants et en l'élargissant à de nouveaux centres cliniques dans de nouveaux pays, a précisé Carmat.

La société a annoncé mercredi une perte nette de 24 millions d'euros au premier semestre, contre une perte de 18,9 millions un an plus tôt.

Lire également

Publicité
Publicité