Succès pour un essai clinique clé d'Argenx, l'action bondit en bourse

Suite aux résultats positifs obtenus sur l'efgartigimod, Argenx va soumettre une demande de mise sur le marché auprès des autorités sanitaires américaines à la fin de cette année. ©a

Les principaux résultats d'un essai clinique de phase III testant l'efgartigimod dans le traitement de la myasthénie grave se sont révélés positifs. Une demande de mise sur le marché va être introduite aux États-Unis. Le titre s'envole de 16% dans les premiers échanges à la Bourse de Bruxelles.

Argenx fait état, ce mardi matin, de résultats positifs pour son essai clinique de phase III ADAPT testant l'efgartigimod auprès de patients atteints de myasthénie grave.

Les données récoltées satisfont au critère d’évaluation principal de l’étude déterminé comme le pourcentage de répondants au score MG-ADL (the Myasthenia Gravis Activities of Daily Living), précise la biotech. Les patients répondant au traitement sont définis comme ayant au moins une amélioration de deux points de ce score pendant au moins quatre semaines consécutives. 

Quelque 67,7% des patients traités avec l’efgartigimod ont rencontré ce critère principal, contre 29,7% avec le placebo.

"Les données de l'efgartigimod ont montré des réponses rapides et robustes chez les personnes atteintes de myasthénie grave, ainsi qu'un profil de tolérabilité favorable", a résumé James F. Howard Jr., M.D., professeur de neurologie cité dans un communiqué.

Commercialisation

Sur la base de ces résultats, Argenx va soumettre une demande de mise sur le marché (BLA) auprès des autorités sanitaires américaines (FDA) à la fin de cette année.

Lors de la publication des résultats trimestriels mi-maiTim Van Hauwermeiren, CEO d’Argenx, soulignait que cet essai clinique ADAPT constituait  une étape importante, "car elle précipitera notre transition d'une société de biotechnologie en phase avancée vers une organisation commerciale intégrée". 

À l'ouverture de la Bourse de Bruxelles, l'action Argenx  grimpait de 16,44% pour dépasser les 170 euros, soit un peu plus de 20 euros au-dessus de son record. La capitalisation boursière de la biotech dépasse par la même occasion les 7 milliards d'euros. 

Lire également

Publicité
Publicité