Anne Hidalgo félicite Philippe Close pour un projet qui n'est pas le sien

©AFP

La maire de Paris Anne Hidalgo a félicité ce mardi sur Twitter son homologue bruxellois Philippe Close pour la zone de basse émission mise en place à Bruxelles. Sauf que le bourgmestre de la ville n'a pas grand-chose à voir avec ce projet décidé au niveau régional.

Les subtilités institutionnelles belges ont toujours eu le chic d’égarer nos voisins Français. Vu la complexité politique du plat pays, nous n’avons pas pour habitude de leur jeter la pierre. Mais en cette période électorale, on s’en voudrait de ne pas reprendre Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris, qui semble s’être fourvoyée à son tour ce mardi sur Twitter.

Relayant un article du site d’actualité  Euractiv.fr décrivant la zone de basse émission en vigueur à Bruxelles depuis le début de l’année, elle attribuait cette mesure à son homologue socialiste de la Ville de Bruxelles. "Bravo à @PhilippeClose, bourgmestre de @VilleBruxelles engagé pour la santé de ses concitoyens! Partout dans le monde, les villes se libèrent progressivement des véhicules les plus polluants", a-t-elle tweeté.

Bel hommage mais si le titre d’Euractiv, "La ville de Bruxelles interdit les diesels les plus polluants",  entretenait une certaine confusion, on doit à la vérité de dire que Philippe Close n’a strictement rien à voir avec une zone de basse émission mise en œuvre par la Région Bruxelloise, compétente sur le territoire des 19 communes bruxelloises.

box renvois zoom communal
Ne manquez rien des élections communales

- Quels enjeux pour votre commune? Découvrez-le dans notre tableau de bord.

- Notre dossier avec toutes les analyses

- Notre blog avec tous les à-côtés

- Abonnez-vous sur Twitter et Instagram

Ce petit coup de pub inattendu pour le bourgmestre candidat à sa succession n’a pas manqué de faire tiquer Céline Fremault (cdH), la ministre bruxelloise qui a porté ce projet pour le compte de la Région.

"J’apprécie le bourgmestre de la Ville de Bxl Philippe Close mais rendons le mérite à la Ministre de l’Environnement @celinefremault car c’est elle qui a mis en place la zone de basses émissions à Bruxelles pour améliorer la qualité de l’air et préserver la santé des Bruxellois", a en effet rapidement répondu l'attachée de presse de la ministre à Hidalgo.

Dans la foulée, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a également tenu à répondre sur twitter, reconnaissant l'erreur de son homologue parisienne. Mais, campagne oblige, l'élu PS lance des louanges "au gouvernement de Rudi Vervoort", le ministre-président bruxellois PS tout en demandant de ne pas être trop exigeant devant "toutes nos spécificités institutionnelles". 

Lire également

Publicité
Publicité