Brexit: la Commission exclut toute renégociation de l'accord

Boris Johnson fait figure de favori dans la course au 10 Downing Street. Il veut une renégociation de l'accord ou le no deal. ©AFP

L'arrivée d'un nouveau Premier ministre britannique ne changera pas la donne, avertit la Commission européenne. L'accord passé avec Theresa May ne sera pas renégocié.

L'élection d'un nouveau Premier ministre en Grande-Bretagne ne changera pas l'accord sur le retrait britannique de l'Union européenne conclu entre Bruxelles et Theresa May en novembre 2018, a prévenu un porte-parole de la Commission européenne ce mardi.

Interrogé sur la menace de Boris Johnson, favori dans la course à la succession de Theresa May, de ne pas payer la facture du Brexit, le porte-parole a ajouté: "Tout le monde sait ce qui est sur la table. Ce qui est sur la table est ce qui a été approuvé par tous les Etats membres et l'élection d'un nouveau Premier ministre ne changera pas ces paramètres."

Les dates-clés du Brexit

LIGNE DU TEMPS | Retracez le cours du Brexit, du vote du 23 juin 2016 à la démission de la Première ministre Theresa May en mai dernier, entre accords, votes et reports...


Plusieurs des dix candidats à la direction du Parti conservateur - et donc au poste de Premier ministre - promettent de renégocier avec l'UE afin d'obtenir des termes plus avantageux que ceux de l'accord négocié par Theresa May.

Le secrétaire d'Etat allemand aux Affaires étrangères, Michael Roth, a adressé une mise en garde similaire. "Je ne vois aucun désir de reprendre des négociations à zéro. Les candidats (à la succession de Theresa May) feraient bien d'avoir cela en tête lors de la campagne interne (au Parti conservateur)", a-t-il dit. "On ne peut pas soumettre l'UE et ses Etats membres à un chantage", a-t-il ajouté. 

Dossier Brexit

Comment s'y retrouver dans l'imbroglio du Brexit? Toutes les infos et analyses dans notre dossier spécial >

Lire également

Publicité
Publicité