Publicité
Publicité

"Gibraltar n'est pas à vendre"

"Gibraltar n'est pas à vendre", clame Boris Johnson après que l'UE a estimé que l'Espagne devra donner son feu vert pour qu'un accord sur le Brexit entre l'Union européenne et le Royaume-Uni puisse s'appliquer au territoire. Il craint que Madrid revendique la souveraineté du Rocher.