Hard Brexit? "Spéculations!"

©AFP

La livre britannique tombe à son plus bas niveau face au dollar depuis son plongeon éclair d'octobre dernier, à la veille d'un discours clé de la Première ministre Theresa May sur le Brexit. Les investisseurs attendent que la chef du gouvernement britannique jette les bases d'un "hard Brexit". Ce ne sont que des "spéculations" répond sa porte-parole.

La livre britannique peine ce lundi face au dollar.

• Suivez son évolution en direct ici .

Elle a ainsi chuté à son plus faible niveau depuis le 7 octobre quand elle avait soudainement dégringolé à 1,1841 dollar, du jamais vu depuis 1985. Elle s'est ensuite néanmoins redressée, tout en restant en-deçà de son cours de vendredi (1,2197 dollar).

Dans une moindre mesure, la monnaie britannique a également reculé face à l'euro qui a atteint dans les premiers échanges asiatiques 87,87 pence, au plus bas depuis novembre, contre 87,15 pence deux jours plus tôt.

• Suivez ici l'évolution de la livre face à l'euro .

 


→ Pourquoi ce mouvement à la baisse de la livre sterling?

Selon plusieurs journaux, Theresa May devrait poser ce mardi, à l'occasion d'un discours à Londres, les jalons d'un "Brexit dur": retrait du marché unique, de l'union douanière européenne et de la Cour européenne de justice, dans le but de reprendre le contrôle de l'immigration européenne.

La livre est sous pression depuis la décision fin juin des Britanniques de quitter l'Union européenne: elle a perdu près de 20% vis-à-vis du billet vert.


"Les informations de presse du week-end sont sans aucun doute l'élément qui a poussé la livre vers le bas", a commenté Yoshitaka Suda, spécialiste des changes chez Nomura Securities. avec le pire scénario en tête.

Cependant, "des négociations de cette taille et de cette importance supposent forcément une part de bluff pour tenter d'obtenir le meilleur accord possible", a tempéré dans une note Stephen Innes, courtier chez Oanda. "Sans confirmation concrète d'un Brexit dur, on pourrait au final voir les investisseurs laisser de côté les rumeurs et s'en tenir aux faits."

 

→ Que va dire Theresa May?

Les informations selon lesquelles la Première ministre britannique Theresa May s'apprête à présenter un projet de Brexit "dur" lors de son discours de mardi ne sont que des "spéculations", a déclaré sa porte-parole, ce lundi.

Plusieurs journaux avaient avancé l'idée que Theresa May allait donner la priorité à la maîtrise de l'immigration et à la création de relations commerciales bilatérales dans le cadre du divorce entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne. Les investisseurs attendent de cette intervention de la chef du gouvernement britannique qu'elle jette les bases d'un "hard Brexit". Interrogée sur ce sujet, la porte-parole de Theresa May a donc répondu qu'il s'agissait de "spéculations".

 



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés