Jeremy Corbyn déclare la guerre aux riches Britanniques

©AFP

Ce jeudi, le chef de l'opposition travailliste s'exprimera lors d'un manifeste électoral. Faire tomber les banquiers et les milliardaires de Grande-Bretagne et promettre des changements radicaux dans l'économie, sa ligne d'attaque est toute tracée.

Ce jeudi, le chef de l'opposition travailliste compte dévoiler le programme électoral de son parti en expliquant comment il prévoit de transformer la Grande-Bretagne avec "le plan le plus radical et le plus ambitieux" depuis des décennies. Lors de ce manifeste électoral, Jeremy Corbyn compte déclarer la guerre aux personnes les plus riches du pays en promettant des changements radicaux dans l'économie

À la traîne dans les sondages, le travailliste de 70 ans exhortera les électeurs britanniques à faire tomber les banquiers et les milliardaires "qui profitent d'un système truqué", selon les informations de l'agence de presse Bloomberg. 

©AFP

Pour rappel, mardi soir, le Premier ministre britannique Boris Johnson et Jeremy Corbyn se sont affrontés sur le Brexit pour leur premier débat télévisé. Lors du débat, le chef de file de l'opposition travailliste a refusé à plusieurs reprises d'expliquer comment il ferait campagne lors d'un second référendum.

Dossier Brexit

Comment s'y retrouver dans l'imbroglio du Brexit? Toutes les infos et analyses dans notre dossier spécial >


Convaincre les électeurs "frustrés et épuisés"

Depuis Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, Jeremy Corbyn expliquera que si les "riches et les puissants" ont tant de haine contre leur politique travailliste, c'est la preuve que le Labour est du côté des électeurs ordinaires. "Si les banquiers, les milliardaires et l'establishment pensaient que nous représentions la politique comme d'habitude, que nous pouvions être achetés, que rien n'allait vraiment changer, ils ne nous attaqueraient pas avec autant de férocité", exprimera Jeremy Corbyn, selon l'agence Bloomberg.

Avec ce discours populiste en vue des élections du 12 décembre prochain, Jeremy Corbyn vise les électeurs "frustrés et épuisés par une décennie d'austérité post-crise financière". Le chef des travaillistes tente de se définir contre Boris Johnson, son rival, en le présentant comme le candidat des riches et des privilégiés.

75 milliards
de livres
Jeremy Corbyn compte s'engager à dépenser environ 75 milliards de livres sur cinq ans pour le logement social.


Que contiendra le manifeste des travaillistes?

Votre vote peut être plus puissant que toute leur richesse
Jeremy Corbyn
Chef du parti travailliste

Selon les informations de la BBC, le manifeste électoral de Jeremy Corbyn comprendra également une taxe exceptionnelle sur les compagnies pétrolières. Ce "manifeste pour l'espoir" sera entièrement chiffré. Il promet des hausses d'impôts qui ne concerneront que les 5% des contribuables les plus riches, tout en protégeant les autres. Jeremy Corbyn s'engagera à dépenser environ 75 milliards de livres sur cinq ans pour le logement social et il promettra d'investir 100 milliards de livres en Écosse au cours de la prochaine décennie. 

Mais il avance aussi de "s'en prendre aux fraudeurs, aux mauvais patrons et aux gros pollueurs", d'augmenter le salaire minimum à 10 livres, d'apporter plus de pouvoir aux locataires, avec des syndicats plus forts et une taxe sur les plus gros pollueurs qui seront utilisés pour lutter contre le changement climatique.

En conclusion de son discours, Jeremy Corbyn devrait déclarer: "Vous pouvez vraiment avoir ce plan pour un vrai changement parce que vous n'avez pas besoin d'argent pour l'acheter. Vous n'avez besoin que d'un vote. Et votre vote peut être plus puissant que toute leur richesse."

Les conservateurs contre-attaquent

Les conservateurs du Premier ministre Boris Johnson, eux, dévoileront leur programme la semaine prochaine. Mais ils ont contre-attaqué en annonçant leur intention de réduire les impôts pour les plus bas salaires et de construire au moins un million de foyers en cinq ans Après le report à trois reprises de la date de sortie de l'Union européenne, Boris Johnson centre sa campagne sur la mise en oeuvre du Brexit sans délai supplémentaire s'il obtient une majorité au Parlement lui permettant de faire voter l'accord de sortie qu'il a négocié avec l'UE.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité