L'accord du Brexit sera soumis au vote du parlement début juin

©AFP

Theresa May va soumettre l'accord négocié avec les Européens au vote des parlementaires britanniques durant la première semaine de juin. Ce sera la quatrième tentative du genre, mais la Première ministre espère y aller avec le soutien de l'opposition travailliste.

La Première ministre britannique, Theresa May, garde le cap pour espérer convaincre les parlementaires britanniques. Elle soumettra l'accord sur le Brexit au vote du parlement dans la semaine débutant le 3 juin, a confirmé son porte-parole. "Il est impératif de le faire" à cette date, afin que le Royaume-Uni puisse quitter l'Union européenne "avant la pause parlementaire de l'été", en juillet, a en outre estimé le gouvernement. Le Royaume-Uni éviterait ainsi que des députés britanniques élus lors des européennes ne siègent au Parlement européen nouvellement constitué, dont la première session plénière est prévue le 2 juillet.

Mais pour cela, la Première ministre doit d'abord passer par la case "parlement national". Pour y arriver en position de force, Theresa May espère rallier les travaillistes à sa cause. Une rencontre a eu lieu à ce sujet mardi soir entre la cheffe du gouvernement et Jeremy Corbyn, le leader de l'opposition travailliste. Elle a été "à la fois utile et constructive", à en croire le porte-parole de Theresa May qui ajoute que les discussions avec le Labour se poursuivraient mercredi à un niveau officiel.

"Ce soir, la Première ministre a rencontré le chef de l'opposition (Jeremy Corbyn) à la Chambre des Communes pour bien afficher notre détermination à conclure les discussions et à honorer le résultat du référendum qui est de quitter l'UE", a ainsi indiqué le porte-parole. "Par conséquent, nous soumettrons le projet de loi d'accord de retrait dans la semaine commençant le 3 juin".

Theresa May s'est tournée vers le Labour à la suite du troisième rejet par les députés de son accord de Brexit, et elle espère de cette façon sortir de l'impasse sur ce dossier au parlement britannique. Des discussions se tiennent entre le gouvernement et l'opposition de centre gauche depuis lors. La date du Brexit, qui aurait dû avoir lieu le 29 mars au soir, a été reportée au 31 octobre 

Dossier Brexit

Comment s'y retrouver dans l'imbroglio du Brexit? Toutes les infos et analyses dans notre dossier spécial >


Lire également

Publicité
Publicité