Publicité

L'Europe proche d'un accord sur le volet financier du Brexit

©Bloomberg

Alors que les négociations sur le Brexit se poursuivent, le Times révélait ce jeudi qu'un accord relatif à l'accès des établissements financiers britanniques aux marchés de l'UE avait été conlu. "Inexact", selon le cabinet de Theresa May et l'UE.

Londres et Bruxelles sont proches d'un accord sur le volet financier su Brexit. C'est du moins ce que laisse entendre un article publié ce jeudi par le Times. "Les négociateurs britanniques et européens ont conclu un accord de principe", écrit ce jeudi le quotidien, en citant des sources gouvernementales.

"Les négociateurs britanniques et européens ont conclu un accord de principe sur tous les aspects d'un futur partenariat sur les services, ainsi que sur l'échange de données",explique le journal, qui ajoute que, selon cet accord, "l'UE garantirait aux entreprises britanniques l'accès aux marchés européens tant que la réglementation financière britannique reste (rait) largement alignée sur celle de l'Europe".

Du côté, des responsables européens, on explique que "l'article n'est pas exact".

Le porte-parole du 10 Downing Street a estimé que ces informations relevaient de la spéculation, ajoutant que les négociations se poursuivaient. Pour sa part, le ministère du Brexit s'est borné à souligner que "rien n'est conclu jusqu'à ce que tout soit conclu".

Et le négociateur en chef du Brexit pour l'UE, Michel Barnier, d'appuyer: "Articles de presse trompeurs sur le Brexit et les services financiers", a-t-il écrit sur Twitter.

Il est vrai que le volet financier des négociations sur le Brexit est crucial. Le Royaume-Uni espère trouver un accord qui permettra à ses entreprises financières de continuer à opérer en Europe, surtout pour protéger la City et sa place financière. Mais cela, les Européens n'en veulent pas, afin de préserver le marché unique, dont la libre circulation des services et des capitaux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité