La reine Elizabeth approuve la loi demandant un report du Brexit

©Photo News

La reine d'Angleterre a promulgué la loi obligeant le Premier ministre britannique Boris Johnson à solliciter auprès de l'Union européenne un report de trois mois du Brexit jusqu'à fin janvier 2020 si aucun accord n'est trouvé avec Bruxelles avant le 31 octobre.

Le texte promulgué par Elizabeth II donne au gouvernement britannique jusqu'au 19 octobre pour conclure un nouvel accord de divorce avec les autorités européennes - la date retenue suit le prochain conseil européendes 17 et 18 octobre à Bruxelles - ou pour obtenir l'aval du Parlement à une sortie sans accord, alors que la Chambre des communes a déjà voté à plusieurs reprises contre la perspectived'un "no deal".

"La proposition de loi sur le retrait de l'UE a reçu l'assentiment royal", a annoncé la chambre haute britannique sur Twitter. L'approbation de la reine était la dernière étape nécessaire à l'entrée en vigueur de ce texte qui vise à empêcher un Brexit sans accord.

Le président de la Chambre des communes démissionne

Le président de la Chambre des communes, John Bercow, a annoncé ce lundi qu'il allait démissionner prochainement, parfois accusé ces derniers mois par les partisans d'un Brexit dur d'avoir outre passé les règlements parlementaires à leur détriment.

Personnalité incontournable de la scène parlementaire, John Bercow, considéré comme plutôt favorable au camp anti-Brexit, a déclaré qu'il abandonnerait ses fonctions au plus tard le 31 octobre, la date prévue du divorce avec l'UE.

Lire également

Publicité
Publicité