Le parlement britannique vote pour la nouvelle stratégie de May

©REUTERS

Cette stratégie pourrait impliquer le report de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le parlement britannique a voté, ce mercredi, en faveur de la nouvelle stratégie de la Première ministre Theresa May sur le Brexit. Concrètement, cette stratégie pourrait impliquer un report de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, qui doit normalement avoir lieu le 29 mars prochain.

Les élus ont voté par 502 voix contre 20 pour un amendement qui soutient la proposition de Theresa May.

La nouvelle stratégie de May

→ La Première ministre britannique va d'abord soumettre au vote du Parlement, le 12 mars au plus tard, la version modifiée de l'accord de divorce qu'elle aura pu obtenir de Bruxelles, dont la première mouture avait été massivement rejetée par les députés en janvier. 

→  Si cette nouvelle version est également recalée, elle leur demandera le 13 mars s'ils veulent sortir de l'UE sans accord.

→  S'il refusent, elle leur soumettra le 14 mars une proposition de report "limité" du Brexit, idée à laquelle elle s'est pourtant toujours déclarée opposée.

Un tel report ne sera pas admis si facilement par l'Union européenne. Le négociateur européen Michel Barnier se demande à quoi servirait ce report. "S'il y a une demande de prolongation", elle devra faire l'objet d'une validation à l'unanimité des pays européens, a déclaré Barnier sur la radio Franceinfo. "Et la question qu'ils poseront immédiatement, c'est 'pour quoi faire?'. C'est cela qui déterminera la durée d'une éventuelle prolongation." Pour rappel, lundi, le président du Conseil européen, Donald Tusk, avait affirmé qu'un délai supplémentaire pour le Brexit serait une solution "rationnelle"

Lire également

Publicité
Publicité