Publicité
Publicité
Publicité

Le Royaume-Uni pourrait quitter la Convention européenne des droits de l'homme

Pour mener à bien sa politique migratoire restrictive, le chef conservateur du gouvernement britannique devrait flirter avec les limites du droit international, quitte à quitter un des principaux traités en la matière.