May menace ses députés récalcitrants d'élections anticipées

©REUTERS

La Première ministre britannique Theresa May a mis en garde les députés frondeurs de son parti. S'ils rejettent son projet de sortie de l'union douanière après le Brexit, elle convoquera des élections anticipées.

La Première ministre britannique Theresa May a menacé les élus pro-européens du Parti conservateur de convoquer des élections anticipées cet été en cas de rejet de son projet de sortie de l'union douanière après le Brexit, rapporte ce mercredi le Times.

Selon le journal, les responsables de la discipline au sein du parti ont lancé cet avertissement aux "frondeurs" menés par les anciens ministres Stephen Hammond et Nicky Morgan quelques minutes avant un vote crucial, mardi soir, sur un amendement à la législation sur le commerce dans le cadre du plan de sortie de l'Union européenne.

Les parlementaires ont finalement rejeté par 307 voix contre 301 l'amendement en question, qui stipulait que le gouvernement britannique devrait tenter de négocier un maintien dans l'union douanière de l'UE si, à la date du 21 janvier 2019, il n'était pas parvenu à négocier avec les Vingt-Sept un accord qui permette un libre-échange sans accroc.

En remportant cette courte victoire, Theresa May s'est épargnée la perspective d'avoir à revenir sur sa promesse d'obtenir un Brexit sans maintien dans l'union douanière - perspective qui aurait accentué la colère de l'aile eurosceptique du Parti conservateur.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content