Pour contourner le Brexit, Euroclear s'installe aussi en Irlande

La Chambre des compensations, Euroclear, prévoit l'ouverture d'une unité en Irlande, là où pour l'heure les transactions effectuées depuis le Royaume-Uni et l'Irlande sont gérées depuis Londres.

Euroclear ouvrira en mars 2019 une unité en Ireland. La manoeuvre doit permettre à la chambre de compensation d'éviter toute interruption de l'activité relative aux transactions en actions et en obligations irlandaises.

Actuellement basée à Bruxelles, Euroclear gère les transactions effectuées depuis Londres et Dublin via son entité britannique. Avec le départ du Royaume-Uni de l'Europe, le sort de la gestion de ces transactions était devenu flou.

"Il est vrai que la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne rend intenables les arrangements actuels d'Euroclear au Royaume-Uni et en Irlande", indique Euroclear sur son site internet. "Le coût pour les utilisateurs irlandais devraient augmenter pour récupérer les dépenses et les pertes en terme d'économies d'échelle."

Si Euroclear Irelande et Euroclear Grande-Bretagne devaient devenir deux entités légales séparées, elles continueraient toutefois à utiliser la même plateforme technique.

Euroclear est donc la dernière société financière à faire état de ses intentions de créer un nouveau hub pour faire face au Brexit. Cette opération est saluée par le gouvernement irlandais qui en juillet dernier affirmait déjà que la création d'une nouvelle unité de la chambre de compensation sur le sol irlandais était la meilleure façon d'assurer une continuation des services après le Brexit.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content