Publicité
Publicité

Pour Theresa May, la date du Brexit ne peut pas être reportée

Jour J ce mardi avec le vote du Parlement britannique sur l’accord conclu entre Londres et l’UE sur le Brexit. Theresa May risque fort d’être confrontée à un vote négatif. Ce lundi, elle s’est employée à abattre ses dernières cartes pour convaincre les députés. Rejeter ce texte risque de compromettre le Brexit et de saper la démocratie, a déclaré la Première ministre. May a aussi estimé que la date du Brexit, prévu le 29 mars, ne devrait pas être reportée.