Revers important pour Boris Johnson

©REUTERS

Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson a subi son premier revers électoral, avec la défaite de son parti lors d'une élection partielle qui a ramené sa majorité parlementaire à seulement une voix, compliquant sa stratégie pour le Brexit.

Lors d'une élection partielle dans la circonscription galloise de Brecon et Radnorshire, l'Union libérale-démocrate, formation pro-européenne, a remporté un siège à la Chambre des communes. Ce siège, le Parti conservateur du nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson espérait bien le conserver...

Dossier Brexit

Comment s'y retrouver dans l'imbroglio du Brexit? Toutes les infos et analyses dans notre dossier spécial >

Cette défaite des Tories ramène leur faible majorité parlementaire à seulement une voix, compliquant sa stratégie pour le Brexit alors que le nouveau gouvernement vient d'annoncer le doublement de son budget annuel consacré aux préparatifs d'un Brexit sans accord, en leur allouant 2,1 milliards de livres supplémentaires (2,3 milliards d'euros).

Au total, 6,3 milliards de livres (6,9 milliards d'euros) auront déjà été alloués pour préparer le Brexit, dont 4,2 milliards cette année.

©Mfn

Lire également

Publicité
Publicité