Solution en vue pour les Britanniques de Belgique et les Belges de Grande-Bretagne

©AFP

Il y a désormais un accord pour un maintien des droits des citoyens britanniques présents en Belgique avant le Brexit, jusqu'au 31 décembre 2020. Les 25.000 Belges résidant actuellement en Grande­-Bretagne devraient également garder temporairement leurs droits cas de no deal.

En cas de Brexit sans accord, les Britanniques de Belgique perdront leur statut de citoyen européen. La situation des Belges habitant en Grande-Bretagne sera aussi baignée d'incertitudes. Pour éviter les imbroglios, la Commission européenne a demandé aux États membres de l'UE de prendre des "mesures d'urgence".

Le 29 mars, le Royaume-Uni quittera l’Union européenne. Que se passera-t-il si Bruxelles et Londres ne trouvent pas un accord pour une sortie "ordonnée"? Retrouvez ici notre tour d’horizon - non exhaustif - en dix exemples.

En Belgique, les différentes entités fédérées et fédérale se sont mises d'accord pour un "maintien des droits des 27.000 citoyens britanniques présents en Belgique avant le Brexit (prévue pour ce 29 mars 2019) pour une période limitée au 31 décembre 2020 et sur une base réciproque", explique La Libre Belgique.

→ Les 25.000 Belges résidant actuellement en Grande­-Bretagne devraient donc également garder ces droits (de séjour et sociaux notamment) après le 29 mars prochain.

Le Comité de concertation a, par ailleurs, demandé des mesures à prendre par chaque entité dans quatre domaines:

  • la fiscalité
  • le permis de travail (ou la carte professionnelle pour les indépendants)
  • les qualifications professionnelles
  • la sécurité sociale.

Les mesures devront être prise avant le 29 mars, date officielle de la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

Lire également

Publicité
Publicité