billet

Bart et Paul sont sur un vaisseau

Le billet d'humeur de Bruno Coppens.

C’est le grand suspense de l’été et de l’automne prochain: Paul et Bart achèveront-ils leur mission avant l’arrivée des 3 navettes spatiales sur la planète Mars? D’accord, le trajet là-haut ne dure que 7 mois, c’est short pour nos 2 formateurs, je  l’avoue, mais on peut rêver! Si la mission terrestre s’achevait après 6 mois, autour de fin décembre, on ne parlerait plus du monde d’avant, du monde d’après mais bien du monde d’après l’Avent!

C’est fou comme ces 2 missions ont des points en commun! Déjà, Mars et Gouvernement de Plein Exercice sont 2 planètes si lointaines qu’il est difficile pour nous de les imaginer concrètement. Entre la Terre et Mars, l’espace est appelé "vide intersidéral", exactement ce qui définit la période entre ce fameux jour des élections (mai 2019!) et ce 1er août au niveau des avancées en vue de la formation d’un gouvernement. Et puis, si les Etats-Unis, la Chine et les Emirats Arabes Unis ont fait décoller leurs navettes en juillet, c’est parce que Mars ne s’approche de la Terre qu’une fois tous les 26 mois; ils ont évidemment sauté sur ce moment-là, tout comme le Roi n’a pas loupé cette "fenêtre d’opportunité" qui s’est ouverte sur des pourparlers entre Bart et Paul! Autre point de convergence, les 3 pays concurrents volent vers la planète rouge sans embarquer sur une et même navette, Paul et Bart, 2 coqs ergo…centriques, gardent aussi leur distance tout en ayant un objectif commun: former une coalition. Les explorateurs analyseront les champs physiques existant sur Mars, nos 2 formateurs se pencheront sur cette loi de la gravité appelée "réforme de l’état", les premiers rechercheront des fossiles, nous des constitutionnalistes.

"Mars et Gouvernement de Plein Exercice sont 2 planètes si lointaines qu’il est difficile pour nous de les imaginer concrètement."

Les objectifs de ces 2 missions sont si proches! D’un côté, la question fondamentale est: "y a-t-il une vie sur Mars?" (*). De l’autre: "Paul et Bart pourront-ils vivre ensemble dans un même gouvernement? Et surtout, combien de temps?" Si les points de vue des 2 formateurs sur l’avenir de la sécurité sociale par exemple sont aussi éloignés que le montant du devis de construction de la gare de Mons du coût des travaux réellement réalisés, le décalage est aussi conséquent entre la transmission d’infos envoyées depuis une navette en périphérie martienne et leur réception terrestre.

Alors oui, je le sais, comparaison n’est pas raison. L’éventuelle présence de petits hommes verts sur une planète rouge ne présage rien de précis quant à une potentielle future alliance Ecolo-PS ici-bas. Evidemment, seule l’une des 2 missions fait vraiment rêver, je vous laisse deviner laquelle. Mais rien que l’idée de ce cheminement inscrit au cœur-même de cette mission cosmopolitique lancée par 2 atomes pas crochus illustre parfaitement ce proverbe africain que l’on devrait enseigner à tous les candidat.e.s qui désireront se mettre demain au service des citoyen.ne.s: "Pour aller vite, marche seul. Pour aller loin, marchons ensemble."

(*) Sur Mars, je ne sais pas mais sur scène, il y a une vie! Perso, je revis et revivrai ces 2 et 3 août à 21h en plein air au Royal Festival de Spa, j’y jouerai "Andropause"!

Lire également