billet

Ce ne sera pas un long flirt tranquille

Humoriste

L'humeur de Bruno Coppens.

Je ne sais pas vous mais moi, je suis plutôt rassuré! Alexander De Croo est cet homme qui fit tomber le gouvernement Leterme en 2010, il devra donc au moins tenir son équipe 541 jours pour se faire pardonner. Cela me semble un minimum. Il en a de la chance quand même ce Mister Crash. Son parti, l’Open VLD, s’est pas mal crashé aux élections de mai 2019 et ce sont donc des circonstances exténuantes (16 mois sans gouvernement!) qui lui permettent, malgré son leadercheap en Flandre, d’accéder aujourd’hui à la suprême assise.

Alors comme vous, j’ai souri en l’entendant déclarer: « Je remercie le gouvernement sortant de Sophie Michel ». Évidemment, j’ai craint le pire pour la présentation de son casting ministériel. J’imaginais Alexander proclamant à la télé: « The winners are… Maggie Goffin, Georges-Louis Nollet, Sophie Magnette, Jean-Marc Bouchez, Philippe De Block, Paul Wilmès, David Rousseau and Conner Clarinval… » Quand j’y repense, cette confusion sur les noms n’est pas du tout une gaffe, il remerciait d’un coup ses deux précédents employeurs qui ne lui ont pas tenu rigueur pour son débranchement de prise.

Quand Alexander De Croo a parlé du gouvernement de Sophie Michel, j’ai craint le pire pour la présentation de son casting ministériel.

Beaucoup ont mis cette première bafouille sur le dos de la fatigue. Et il est vrai que la question se pose: pourquoi passent-ils des nuits blanches pour finaliser leur plan, comme s’ils découvraient les dossiers et leurs partenaires?!? En fait, ils veulent ensemble assister à l’éclipse de l’urne et pour cela, l’accord ne se signe que si l’on n’y voit goutte. Oui mais du coup, au déjeuner, c’est yeux brouillés et « Quel leurre est-il? » Car… pour certains, le réveil est plus que difficile. Ecolo, surtout, qui se rend compte que le nombre d’exceptions empêchant l’arrêt total du nucléaire en 2025 est si élevé que la fermeture des centrales sera en fait l’exception.

Pourtant ce matin-là, ce fut le 16 rue de la joie! Le PS: « On s’en sort bien! », le MR: « On s’en sort patronal! » et le CD&V jubile, il a pu renvoyer le vote de la loi sur l’IVG à une date ultérieure, entre 12 et 18 semaines environ. Mais malgré les fanfaronnades « C’est le retour du coeur », « Quand le pays est entre les mains des libéraux, le pays est entre de bonnes mains », cela sent très fort les noces de cadenas, ce gouvernement. Avant même la prestation de serment devant le Roi, deux partis faisaient déjà du clivantélisme sur le dossier de la pension. La gauche claironnant: « Non! C’est pas 1.500 euros brut mais net! «, le MR soutenant: « C’est tout net, ce sera clairement du brut! » On dirait que tous n’ont pas signé en connaissance de clauses. Je plains Karine Lalieux, la nouvelle ministre des tensions, ce programme kaléidoscope apparaît déjà comme un puzzle en pièges détachés.

Pas d’état de grâce donc pour le fils De Croo qui fut ministre… des Pensions en 2012. Avec Bart et Tom qui, même s’ils se retrouvent comme deux ronds de Flandre, sont tout feu, tout Vlaams, Alexander va mener une vie de bâton de Seize. PS, MR, Ecolo et CD&V ensemble? Ce ne sera vraiment pas un long flirt tranquille.

Lire également