billet

La Sire concision

Humoriste

5 minutes de discours, punt aan de lijn! Du jamais entendu, ça! 5'! En tout cas, Philippe 1er a bien intégré le message du gouvernement: économie, économie! Le Roi a donc juste rempli ce que j’appellerai son "devoir protoscolaire", le strict minimum, un texte remplissant une feuille A4.

Est-ce parce qu’il avait déjà la couronne ailleurs, Philippe? C’est vrai que lors de l’enregistrement, le couple royal préparait ses valises pour aller en Inde… Est-ce parce que le Roi, entouré de coachs en com', a compris que pour éviter d’être zappé, il fallait faire court? C’est sûr, cette année, tu n’avais même pas le temps de trouver la télécommande enfouie sous les coussins du canapé que Philippe te disait déjà au revoir! Est-ce que le texte a été raccourci?!? C’est vrai que le premier Ministre doit approuver le texte et il est possible que Charles ait supprimé quelques passages potentiellement polémiques… Ainsi, lorsque le Roi demande aux Belges de "ne pas se laisser gagner par la résignation", peut-être que la phrase originale était "Surtout ne vous laissez pas gagner par la résignation, syndicalistes, grévistes et dockers d’Anvers! Continuez le combat! Raymonde, je suis avec toi! Tout le monde dans la rue!" Ou lorsque Philippe proclame: "Tous ensemble, en partageant les efforts, nous pouvons surmonter la crise", peut-être avait-il écrit: "Partageons les efforts en faisant payer les riches, en taxant ceux qui planquent leur fric au Luxembourg et en diminuant les dotations royyy…." Non! Finalement, je ne crois pas que Philippe ait été coupé. La "Sire concision" a été voulue, à mon avis, parce que le Roi râle. Oui, il râle. Il n’a toujours pas avalé ce que Charles Michel a osé faire: lui voler la vedette en octobre lors de l’annonce de la naissance du gouvernement! Normalement, c’était au Roi que revenait le privilège de proclamer l’issue heureuse des négociations! Et cela n’aurait été que justice au vu de ce que Philippe a accompli au début de l’été. C’est quand même lui qui a coincé un certain Bart De Wever, l’oiseau de mauvais augure qui jusque-là adorait fienter sur les statues royales et provoquer moult prises de bec autour des dotations. Philippe a nommé Bart informateur, le forçant ainsi à sortir de ce poste d’observation trop confortable d’où il lançait flèches et sarcasmes, il l’a amené à se mouiller dans les affaires de l’état. Ensuite, il a nommé Charles et vous connaissez la suite… Mais au moment suprême où Philippe devait être couvert de lauriers pour son travail de l’ombre, le jeune chauve barbu à lunettes se pointe devant toutes les caméras et annonce la nouvelle en primeur. Grrr… Trop injuste! Du coup, je repense au numéro "C’est du Belge!" spécial "500 jours du Roi et de la Reine" de début décembre. Vous souvenez-vous de l’émission qui avait été annulée ce jour-là pour diffuser cet événement? C’était: "On n’est pas des pigeons". Il n’y a pas de hasard tant ce titre d’émission ressemble furieusement au cri que nous a lancé Philippe en ce Noël 2014: "Non, je ne suis pas un pigeon! Je vous fais 5 minutes de papote, pas plus. Na!" Si rien ne change, à Noël l’an prochain, depuis une plage d’Afrique, Philippe rédigera un tweet qui sera simplement retranscrit sur nos écrans télés entre 2 pages de pub. Et en 2016? Il enverra un SMS d’Inde: "Bonne dinde à tous et toutes. Phil et Math!"

Tout fout le camp, ma brave dame! Même les discours royaux. Alors comme je vous sens perdu(e) en cette fin d’année épouvante… heu! Éprouvante, je propose de garder l’ultime tradition et je vous présente très classiquement mes meilleurs vœux de bonheur pour l’an prochain. Bonnes bulles, huîtres, macarons et "c’est la chenille qui redémarre…" Et nous, on se retrouve à l’aube de 2015 pour de nouvelles aventures! Kiss…

"Trac!" de Bruno Coppens se joue encore ce samedi 27 décembre, mardi 30 et mercredi 31 (2x) au Théâtre des Martyrs.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés