Si vos Rois Mages se rassemblent à votre plumard…

©mfn

C’est l’épiphanie, ce dimanche! Je me demande si Philippe s’arrangera pour que la fève se retrouve dans la part de galette de son frère Laurent afin qu’il puisse dire à tous "Je suis le Roi" au moins une fois dans sa vie.

Et je l’imagine alors, couronne sur la tête, chantant à sa Claire "Viens poupoulpe, viens poupoulpe, viens!"

En imaginant le parcours de ces Rois Mages qui ont suivi leur bonne étoile pour apporter à un bébé des cadeaux si incongrus, de la myrrhe, de l’encens et de l’or, je repensais à ce "plan alcool" rejeté récemment par l’Open VLD… Au fond, Maggie Deblock, Annemie Turtelboom et Guy Van Hengel sont trois mauvais Rois Mages qui se sont laissés guider par l’étoile du… Brasseur et ont apporté à un mineur, en guise de cadeau de bienvenue, fioles d’alcool, canettes de bière et un distributeur automatique de boissons fraîches jour et nuit. De quoi permettre à l’enfant de développer son système de défonce immunitaire pour la vie.

Pourtant, Maggie sait les dangers de ces drogues en bouteille, elle est médecin de formation. Mais libérale de conformation, alors… Le lobby des brasseurs, aussi fort que celui de l’armement aux States, a dû faire pression sur l’Open Vodka-Liqueurs-Duivel. Les calculs électoralistes ont pris le dessus, surtout ne pas se fâcher avec un secteur qui vote naturellement libéral! Et puis les amis de l’Annemie sont mes amis, on connaît le refrain.

L’alcool coulera donc autant qu’avant. Et pourtant, le PS montre depuis des mois que boire, c’est dépassé! Il y a bien d’autres moyens d’atteindre l’ivresse! Regardez Elio Di Rupo! Son sourire en permanente, n’est-ce pas la preuve vivante que la politique est plus euphorisante que l’alcool? Au 16 rue de la Joie, Elio plane totalement! Et vu le "Di Rupo Tour" lancé en Wallonie, il a l’air constamment en état d’ébriété sur la voie publique, l’Elio mais sans un gramme d’alcool dans le sang! Il est Bob et ivre à la fois… Et il adore cette situation d’euphorie totale.

Plus au Nord la N-Va se fâche, plus il tire au Sud les macarons du feu, le PS constituant pour beaucoup de francophones l’ultime rempart à la disparition de l’état fédéral. Bref, Di Rupo n’est pas prêt de passer en cellule de dégrisement. Alors la politique, alternative à l’alcoolisme? Michel Daerden, souvenez-vous, n’avait pas choisi, il avait mixé le tout.

2014 commence donc sans projet anti-alcool. Dans les soirées, festivals et autres "happy hours", les walking-dealers pourront continuer comme avant à distribuer aux jeunes shots d’alcool et cocktails explosifs. Résultat? Ah! Là, faut demander à celui qui a juste le prénom d’un Roi Mage, Melchior Wathelet, ministre de la Bobbilité, qui prolonge les contrôles jusque fin janvier. Il les voit, lui, les biturés, les torchés, alignés les uns à la cuite des autres et parmi eux, tant de jeunes qui plongent dans les binge-drinking et en paient l’addiction.

Sur les étiquettes de whisky, vous lisez "Notre savoir-faire se déguste avec sagesse". Et le savoir-défaire de nos trois libéraux flamands, hum? Qui va déguster?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés