Publicité
Publicité

La fairness tax apporte "un peu d'équité"

Le deuxième contrôle budgétaire de 2013 est enfin bouclé. Sa mesure phare, c'est la fairness tax. Il s'agit d'un impôt minimum sur les grandes entreprises qui versent des dividendes tout en ne payant pas d'impôt grâce à l'optimisation. Le but de la "Fairness tax" est "d'apporter un peu d'équité", a expliqué Elio Di Rupo.