Le paquet de cigarettes "neutre" annoncé pour 2019

©BELGAIMAGE

La ministre de la Santé veut faire passer le nombre de fumeurs sous la barre des 17% et introduire le paquet de cigarettes "neutre". Cette mesure accompagne une hausse des accises sur le tabac, décidée dans le cadre du contrôle budgétaire.

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Maggie De Block a présenté samedi, à l'occasion du contrôle budgétaire, un plan anti-tabac censé ramener le nombre de fumeurs en-dessous de la barre des 17% de la population en 2018.

17%
Objectif de Maggie De Block: ramener le nombre de fumeurs en-dessous de la barre des 17% de la population en 2018

Ce plan passe par une nouvelle augmentation des accises sur le tabac et un certain nombre de mesures dont le paquet de cigarettes neutre et l'interdiction de fumer dans une voiture en présence d'enfants.

Le "paquet neutre" qui fait ses preuves en Australie sera introduit en Belgique mais pas avant 2019.

Inspecteurs supplémentaires

L'initiative défendue par la cheffe de groupe cdH Catherine Fonck à la Chambre avait jusqu'ici l'objet de nombreuses discussions, en vain. L'initiative visant à interdire de fumer en voiture en présence d'enfants sera laissée à l'appréciation du parlement qui en débat. Elle est désormais encouragée par la ministre De Block, qui la retient dans son plan au même titre que l'engagement d'inspecteurs supplémentaires visant à lutter contre le tabagisme passif.

L'augmentation des accises doit rapporter 70 millions d'euros à l'Etat en 2016 et 2017.

Maggie De Block, ministre de la Santé. ©Photo News

La ministre énoncera des règles plus strictes pour les produits du tabac dans le cadre de la transposition de la dernière directive européenne (interdiction d'additifs, niveau maximal pour certaines émissions, interdiction de la vente sur internet). Enfin, le remboursement du kit de sevrage tabagique sera plus conséquent, de sorte que le bénéficiaire ne devra plus s'acquitter des 49,9 euros demandés aujourd'hui mais de 14,7 euros pour les assurés ordinaires et 9,7 euros pour ceux bénéficiant de remboursements plus élevés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés