interview

"Je ne suis pas une machine. J'ai des angoisses chaque jour"

©L'Echo - KNTV

Elio Di Rupo est l'invité de notre émission Business Seat. Un an après avoir quitté le 16, rue de la Loi, le président du parti socialiste revient sur le travail accompli par le gouvernement actuel.

Tout le confort de la bu­si­ness class, sauf pour les ques­tions. L’Echo et Key­news TV s’as­so­cient pour vous of­frir chaque se­maine l’in­tel­li­gence du bu­si­ness dans une émis­sion vidéo de 15 mi­nutes.

Retrouvez toutes les vidéos dans notre dossier.

Les extraits:

"Il suffit de quantifier les mesures qui sont prises (par le Fédéral), on voit que ce sont des mesures du même type que les mesures prises dans les années 80."

"Je crains fort que la croissance économique que le gouvernement dit espérer ou créer ne soit pas au rendez-vous."

"Les investisseurs ont besoin d'un climat serein avec une stabilité sociale."

"En un an de temps, on est en train de détruire un travail qui a pris plusieurs décennies."

"En termes d’attractivité économique et de création d'emplois, Mons 2015, c'est extrêmement puissant."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés