Jordi Sanchez renonce à présider la Catalogne

©AFP

Le candidat indépendantiste à la présidence de la Catalogne Jordi Sanchez – actuellement incarcéré – renonce lui aussi à sa candidature, quelques semaines après Carles Puigdemont.

Jordi "Sanchez m'informe qu'il retire sa candidature à la présidence, estimant que c'est le meilleur service qu'il puisse rendre au pays", a annoncé mercredi le président du Parlement catalan Roger Torrent, tout en évoquant la difficulté à l'investir en raison de son incarcération et en dénonçant "l'atteinte à ses droits fondamentaux".

Jordi Sanchez est actuellement incarcéré alors qu'une enquête pour tentative de sécession est menée. En renonçant à sa candidature, tout comme Carles Puigdemont quelques semaines plus tôt, Sanchez souhaite débloquer la formation d’un gouvernement régional.

L’indépendantiste, ancien dirigeant de l’association Assemblée nationale catalane (ANC), s’était vu refuser sa libération par la Cour suprême, pourtant nécessaire à sa participation à une possible séance d’investiture.

Relire notre article:  "Plus personne pour gouverner la Catalogne?"

Avant lui, le candidat pour présider la région était l’inévitable Carles Puigdemont. L'homme est désormais installé à Waterloo pour échapper aux poursuites de la justice espagnole dans une enquête pour rébellion, sédition et malversation de fonds. Il a, lui aussi, fini par renoncer début mars à présider la Catalogne.

Roger Torrent a dit qu'il s'entretiendrait dès ce jeudi avec les représentants des partis afin de désigner un nouveau candidat. Il pourrait s’agire de Jordi Turull, un ancien porte-parole du gouvernement de Puigdemont, toujours en liberté. Turull a aussi fait l'objet de poursuites et a passé un mois en détention provisoire en novembre. Il a toutefois été relâché contre le paiement d'une caution. 

Pour rappel, la Catalogne reste et restera sous la tutelle de Madrid jusqu’à ce que le Parlement catalan ait investi un nouveau gouvernement régional.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content