La Catalogne fait appel de sa mise sous tutelle

©AFP

Le gouvernement de Catalogne annonce qu'il va faire appel devant la Cour Constitutionnelle de l'application de l'article 155 qui met la région sous la tutelle de Madrid.

Samedi, le gouvernement de Mariano Rajoy lançait la procédure qui suspend l'autonomie de la Catalogne. La procédure doit être avalisée ce vendredi par le Sénat.

Dans la foulée de l'annonce, Carles Puigdemont, leader catalan, clamait qu'il s'agissait de la pire attaque depuis Franco. Depuis des voies s'élèvent pour lui demander d'agir et d'organiser des élections tant que ses fonctions lui en laissent encore la possibilité. Hier, son porte-parole affirmait que cette option n'était actuellement pas sur la table. 

Au cours d'une conférence de presse, le parti radical de gauche, CUP, affirmait que la tenue d'élections était bel et bien envisagée par le gouvernement catalan. Néanmoins, le parti d'extrême gauche dit ne pas valider cette solution. "Des élections régionales sont une arme pour annuler le référendum du premier octobre et la volonté de la majorité", indique Carles Riera. 

La résistance catalane passera donc par la case "Cour Constitutionnelle."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content