Le mandat d'arrêt contre Puigdemont sera émis aujourd'hui

©REUTERS

Huit membres du gouvernement catalan destitué par Madrid ont été placés en détention provisoire par une juge d'instruction espagnole, à l'issue de leur comparution dans une enquête pour sédition et rébellion. La juge espagnole en charge du dossier des indépendantistes catalans devrait émettre ce vendredi un mandat d'arrêt européen contre leur chef, Carles Puigdemont, réfugié en Belgique.

L'avocat de Carles Puigdemont, Paul Bekaert, avait déclaré jeudi soir sur VRT: "Mon client vient de me dire que (le mandat d'arrêt) a été émis à l'encontre du président et de quatre ministres qui se trouvent en Belgique". "Cela signifie dans la pratique que la justice espagnole va maintenant envoyer une demande d'extradition au parquet fédéral de Bruxelles."

Mais cela était un peu prématuré, visiblement. La juge espagnole en charge du dossier des indépendantistes catalans émettra ce vendredi un mandat d'arrêt européen contre leur chef, Carles Puigdemont, réfugié en Belgique.

Les autorités belges auront trois mois pour se prononcer.

Convoqués jeudi à Madrid devant la justice espagnole, Carles Puigdemont et quatre de ses "conseillers" (ministres) qui se trouveraient avec lui en Belgique ont refusé de se présenter au tribunal.

La juge d'instruction espagnole a placé jeudi en détention provisoire huit membres du gouvernement catalan destitué par Madrid, pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content