Les hôtels bruxellois pris d'assaut par les Catalans

Déjà mi-novembre, les indépendantistes catalans envahissaient les rues de Bruxelles alors que Carles Puigdemont se réfugiait en Belgique. ©AFP

Les indépendantistes catalans manifestent à Bruxelles et cela fait le beurre des hôteliers de la capitale.

"C’est tout à fait exceptionnel pour un 6 décembre." Rodolphe Van Weyenbergh ne dispose pas de chiffres précis mais il semble que la manifestation organisée par les mouvements indépendantistes catalans jeudi à Bruxelles contribue de manière significative à la véritable prise d’assaut que connaissent les hôtels de la capitale cette semaine.

"La quasi-totalité des chambres disponibles sont occupées mercredi soir."
Rodolphe Van Weyenbergh
Responsable de la BHA

"La quasi-totalité des chambres disponibles sont occupées mercredi soir", s’étonne toujours le responsable de la Brussels Hotels Association (BHA). Cette offre globale est estimée à 18.000 chambres. "Et la demande est toujours forte, elle risque de se rabattre sur des établissements situés en dehors des frontières régionales", ajoute Rodolphe Van Weyenbergh.

Suite à un coup de sonde dans le secteur, BHA constate une forte poussée de réservations en provenance d’Espagne et de Catalogne mais sans pour autant garantir que la manifestation de jeudi peut être avancée comme explication unique de cet engouement soudain pour Bruxelles. L’ouverture des Plaisir d’hiver invitant aux city-trips et le fait que les 6 et 8 décembre soient fériés en Espagne peuvent également soutenir cette activité hôtelière record.

A partir de 11 heures, la manifestation indépendantiste de jeudi parcourra le quartier européen au départ des abords du parc du Cinquantenaire. 20.000 personnes sont attendues par les organisateurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content