Publicité
Publicité

Les nationalistes flamands n'ont pas l'intention de lâcher leurs "frères"

En 2014, le négociateur Theo Francken avait fait des dossiers écossais et catalan une priorité pour la N-VA au Fédéral. Aujourd’hui, les nationalistes flamands n’ont pas l’intention de lâcher leurs "frères" catalans.