De 6.000 à 8.000 emplois pour la reconversion de Caterpillar Gosselies

©Photo News

Le plan CatCh visant la reconversion post-Caterpillar cible quatre secteurs haute valeur ajoutée et fortement créateurs d'emplois.

Le plan CatCh (CATalyst 4 Charleroi), visant la reconversion post-Caterpillar, cible quatre secteurs "à haute valeur ajoutée et fortement créateurs d'emplois", rapportent Le Soir et les titres Sudpresse lundi: l'industrie manufacturière de pointe, le transport et la logistique, la santé et les industries du vivant, ainsi que la créativité et le numérique.

Le plan CatCh, que s'est procuré Le Soir, détaille dans une centaine de pages un "plan d'accélération de croissance d'emploi" dans le bassin carolo suite à l'annonce de la fermeture du site de Caterpillar à Gosselies.

Quinze actions devraient générer 6.000 à 8.000 emplois en dix ans, mais les premiers effets ne sont pas attendus avant 3 ou 4 ans.

Le plan a été élaboré par un groupe d'experts, réunissant une dizaine de patrons de la région ainsi que quelques éminences économiques wallonnes. Il sera examiné par la task force wallonne le 9 février.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés