Publicité
Publicité
Publicité

ING et BNP Paribas accusent Caterpillar d'avoir pompé les actifs d'un sous-traitant

ING et BNP Paribas Fortis accusent Caterpillar d’avoir précipité la réorganisation judiciaire d’un sous-traitant avant de se servir pour rembourser des créances. Les banques, qui apprécient peu la manœuvre, sont allées en justice pour réclamer un dédommagement. En tant que créancières gagistes, elles estiment avoir été grugées.