epinglé

Twitter, le meilleur moyen pour battre le marché des changes

©AFP

Pour battre les performances du marché des changes, il suffirait de suivre les comptes Twitter d’utilisateurs qui comptent plus de 500 abonnés...

Pour battre les performances du marché des changes, il suffirait de suivre les comptes Twitter d’utilisateurs qui comptent plus de 500 abonnés. Vahid Gholampour et Eric Van Wincoop, deux chercheurs universitaires, ont publié le mois dernier une étude qui indique qu’acheter et vendre l’euro sur la base des prédictions tweetées par des traders rapporte quatre fois plus que des stratégies standard de carry trade (où l’on emprunte en devises faibles pour investir dans des devises à taux d’intérêt élevé). Entre octobre 2013 et mars 2016, les deux chercheurs ont identifié 25.557 tweets qui contenaient des prévisions sur la direction de l’euro face au dollar, et ont testé la précision de ces paris. Ils ont découvert que cette stratégie s’avère beaucoup moins risquée que celle du carry trade. Même en suivant des utilisateurs avec moins de 500 abonnés, cette stratégie s’avère moins risquée.

Sur le réseau social, des utilisateurs comme @trader_dante ou @50Pips sont suivis respectivement par 23.600 et 65.000 personnes. Ils dispensent leur analyse technique des mouvements sur le marché des changes. Il doit y avoir des heureux parmi leurs abonnés…

Ce n’est pas la première fois que Twitter est cité comme outil précieux pour les investisseurs. En 2010, un groupe de professeurs de l’université d’Indiana ont découvert que le sentiment des utilisateurs du réseau social est lié à la performance du Dow Jones. Toutefois, des fonds qui ont essayé d’exploiter cet outil n’ont pas eu beaucoup de succès jusqu’à présent.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés