Publicité
Publicité
chronique

À ce prix-là, mieux valait se taire

Après le décès de la petite Mawda, abattue d'une balle dans la tête par la police lors d'une course poursuite, on a assisté cette semaine à une déferlante politique, où chacun a désigné son coupable idéal.